• 28 avril 2017 : un vote massif p​our la stratégie économique du Grand Est

  • "La Région est le pilote des politiques publiques et de la stratégie en matière de développement économique. La concertation est le moyen essentiel de la mise en œuvre : l'enjeu est de fédérer la force publique pour qu'elle agisse de façon optimale, rationnelle et efficace."

     

    Sylvain Waserman

  • Grand Est

    La Région est Chef de file en matière économique : soutien à la création, à l’innovation, à l’internationalisation des entreprises. Elle apporte son appui à l’enseignement supérieur et à la recherche. La Région élabore le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII). Elle effectue la coordination sur leur territoire de toutes les actions en faveur de l’économie. Enfin, la Région est chargée de l'animation des pôles de compétitivité.

  • sylvain waserman

    "La création d’entreprises est le fer de lance du développement économique. C'est l'une de nos priorités."

     

    Sylvain Waserman

  • "Étant chef d’entreprise, je sais combien créer une nouvelle activité génère de l’enthousiasme et un fort engagement des salariés et dirigeants. Mais aussi combien le carcan administratif et réglementaire est une aberration dans notre pays. La vraie question pour un acteur public comme nous est de savoir où peut être notre véritable valeur ajoutée aux côtés des entrepreneurs et quel écosystème le plus favorable possible nous pouvons créer pour eux."

     

    Sylvain Waserman

  •  

     

     

     

     

  • L’élaboration du Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII), voulu par la loi NOTRe, confère à la Région la responsabilité de définir, en concertation avec ses partenaires (les métropoles, les collectivités et groupements concernés…), les orientations en matière d’aides aux entreprises, de soutien à l’internationalisation et d’aides à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises, ainsi que les orientations relatives à l’attractivité du territoire régional et au développement de l’économie sociale et solidaire.

  •  

     

     

     

     

  • "Le développement de la compétitivité des entreprises et la création de valeur ajoutée et d’emplois est une priorité de la Région Grand Est. Réussir à faire de la région un territoire avec une dynamique économique forte est un défi que nous nous devons de relever. Nous avons des atouts clefs pour réussir et en premier lieu: quatre frontières avec des pays européens et une proximité avec Paris tout autant qu’avec de grandes agglomérations allemandes et suisses."

     

    Sylvain Waserman

  • Les grands défis stratégiques régionaux

    Le maintien et la transformation de l’industrie régionale et la pleine expression du potentiel en matière d'agro-ressources.

    L’accélération des innovations notamment sur les domaines de spécialisation et le soutien à la croissance des PME/ETI.

    Le positionnement du Grand Est au cœur de la dynamique européenne et le fait de jouer pro-activement toutes les opportunités liées à son positionnement quadri-national.

    Les liens et les synergies entre l'archipel de "Métropoles" au service de tous les territoires.

    La simplification, la rationalisation et la mise en réseau au meilleur niveau de professionnalisation des acteurs, au service des entreprises.

    L'accès pour les entreprises aux instruments de financement innovants.

  • "Nous avons aussi un tissu industriel fort, des exportations très élevées comparativement aux autres régions françaises et un environnement universitaire et de recherche de pointe. Le tout avec des entrepreneurs et des salariés attachés à leur territoire et qui s’inscrivent dans une logique de développement pérenne. Le Grand Est est un territoire idéal pour entreprendre, où l’on connaît la valeur du travail et de la réussite."

     

    Sylvain Waserman

  •  

     

     

     

     

  • Quelques chiffres

    Avec 58 milliards d’euros de chiffre d’affaires à l’export, le Grand Est est la deuxième région exportatrice de France.

    Le produit intérieur brut de la région Grand Est représente 7,1% du PIB de la France.

    La région Grand Est génère plus de 13% des exportations françaises et près de 11% de ses importations.

    Deuxième région industrielle de France, le Grand Est compte près de 132 000 entreprises, huit pôles de compétitivité, cinq universités et plus de 185 000 étudiants.

  • Suisse, Allemagne, Luxembourg, Belgique… L’économie de la région Grand Est se caractérise d’abord par sa dimension transfrontalière, unique parmi les treize régions françaises.

     

    Les travailleurs frontaliers sont nombreux : la région Grand Est en dénombre environ 175 000, soit près de la moitié de tous les frontaliers métropolitains. Près de 83 000 d’entre eux travaillent au Luxembourg, 47 000 en
    Allemagne, 36 000 en Suisse et 9 000 en Belgique.

     

    Le renforcement de la coopération et des échanges avec les économies dynamiques voisines est donc stratégique pour la région Grand Est.

     

     

     

    "Nous voulons agir au plus près des territoires pour y décliner les politiques avec les acteurs de terrain. La Région doit être à la fois stratège et dans la proximité."

     

All Posts
×